Feuillet d'un coran en écriture coufique

Majesté et retenue de cette calligraphie coufique confèrent une dignité cryptique au nom d'Allah : " Il n'appartient pas à un mortel auquel Dieu a donné le livre, la Sagesse et la Prophétie de dire ensuite aux hommes : "Soyez mes serviteurs, et non [pas ceux de Dieu."] "

Feuillet d'un coran en écriture coufique
IX-Xe siècle, parchemin, feuillet de 29,5 x 39,5 cm, 5 lignes à la page.
Paris, BnF, Manuscrits, div. orientale, Arabe.