[Page Accueil BnF]

Ecriture cunéiforme
Géographie

En bref
En savoir plus
Carte d'identité
Mythe de naissance
Déchiffrement
Chronologie
Géographie
En images

[Les dossiers pédagogiques]

[Sommaire du dossier Ecriture]

Diffusion de l'écriture cunéiforme du IIIe millénaire au Ier millénaire avant J.-C. .

L’écriture cunéiforme nota principalement :

  • Des langues « isolées »
    • sumérien (surtout IVe-IIIe millénaire ; Mésopotamie puiis l’Asie occidentale ancienne) ;
    • élamite (IIe-Ier millénaire, Iran du Sud-Ouest) ;
    • hatti (IIe millénaire, Anatolie) ;
    • hurrite (fin IIIe-IIe millénaire, périphérie Nord-Nord-Est de la Mésopotamie et Anatolie) ;
    • urartéen (proche du hurrite, Ier millénaire, Turquie de l’Est, Arménie, Azerbaïdjan).
  • Des langues sémitiques
    • akkadien (IIIe millénaire : vieil akkadien ; IIe-Ier millénaire : assyro-babylonien ; Mésopotamie puis l’Asie occidentale) ;
    • éblaïte (IIIe millénaire, Syrie du Nord) ;
    • cananéen (IIe millénaire ; Palestine) ;
    • ougaritique (IIe millénaire ; Syrie).
  • Des langues indo-européennes
    • hittite, luvite et palaïte (IIe millénaire, Anatolie) ;
    • vieux-perse (Ier millénaire : époque achéménide, Iran de l’Ouest).

[Accueil] / [Dossiers pédagogiques] / [Sommaire Ecriture]