[Page Accueil BnF]

L'aventure des écritures
Glossaire

[Les dossiers pédagogiques]
[Sommaire du dossier Ecriture]

A
Acrophonie

consiste à utiliser pour noter un son consonantique le dessin simplifié d'un objet dont le nom commence par le son.
ex
: les phéniciens pour noter /b/, utilisent le signe symbolisant la maison, qui se dit "beit", et ils décident par convention que, toutes les fois que l'on rencontrera ce signe, il ne s'agira pas de "maison" mais seulement du premier son de ce mot.

Alphabet

Le mot alphabet vient des lettres alpha et bêta, premières lettres de l'alphabet grec.
Système d'un trentaine de signes graphiques permettant par leurs différentes combinaisons de transcrire les sons d'une langue.
ex
: l'alphabet latin

C
Cunéiforme

du latin cunéus, "clou ou coin".
En forme de clou, se dit de l'écriture mésopotamienne, dont les traits tracés à l'aide d'un stylet à section triangulaire ont l'aspect d'un clou.

Consonantique

relatif aux consonnes.
Se dit d'un système, d'une écriture qui ne notent que les consonnes.
ex
: écriture consonantique phénicienne

Cryptogramme

du grec kryptos, "caché".
Message écrit à l'aide d'un système chiffré ou codé.
ex
: 1 pour a, 2 pour b, 3 pour c ... (voir les écritures codées)

dérivés
cryptanalyse, déchiffrement des cryptogrammes
cryptographie, ensemble des techniques permettant de protéger une communication au moyen d'un code graphique secret.

D
Déterminatif

signe permettant de préciser dans quelle catégorie d'objets ou de concept, il faut classer un signe: c'est un élément sémantique.
ex
: le déterminatif exprime l’idée du mouvement dans les hiéroglyphes
ex
: les clés dans l'écriture chinoise

Diacritique

du grec diakrinein, "distinguer".
Se dit d'un signe qui accompagne un caractère pour permettre de le distinguer phonétiquement. Il s'agit le plus souvent d'un point ou d'un groupe de points, ou d'un accent au-dessus ou au-dessous du caractère. les signes diacritiques sont utilisés par les écritures consonantiques.

Ductus du latin ductus, « conduit ».
Le ductus est la manière de tracer les signes d'une écriture.
E
Ecriture

représentation de la parole et de la pensée par des signes graphiques conventionnels. Système de signes graphiques, permettant cette représentation.

H
Hiéroglyphes du grec hierogluphikos, littéralement « gravures sacrées »
nom donné par les Grecs à l'écriture égyptienne, .
Homophone

ayant le même son ; se dit de mots se prononçant de la même manière.
ex : en français vers, verre, vert, vair.

I
Idéogramme signe symbolisant une idée, un concept.
ex
: écriture idéographique chinoise
L
Logogramme signe représentant un mot.

dérivés :
écriture logographique : écriture dont les signes représentent des mots
écriture logosyllabique : écriture dont les signes représentent des syllabes.

M
Mythe

récit légendaire traditionnel ou imaginaire pour exposer une doctrine, une croyance ou un concept.

Monocondyle

« D’un seul trait » : mot qui désigne une écriture enchevêtrée, faite de boucles et de courbes et dont la caractéristique essentielle est la continuité parfaite du trait : aucune séparation ne vient interrompre le tracé de la plume sur la page.
(vient du mot grec savant monokondylos)

P
Phonation ensemble des facteurs qui concourent à la production de la voix.
Phonème son d'une langue
Phonogramme signe représentant un son.
ex
: les rébus
Pictogramme signe représentant une chose ou un être.
S
Sémantique

relatif au sens, vise à donner le moyen d'interpréter des éléments linguistiques (phrase, une formule).

Stéganographie

manière de dissimuler l'existence d'une écriture en enrobant le caché dans l'évident ; c'est l'art de faire transiter un message, sans même que l'on soupçonne qu'il en est un.
ex
: dans un tableau, des brins d'herbe, alternativement longs et courts, peuvent transcrire un texte en morse sans que personne ne s'en doute, sauf le destinataire averti (voir aussi).

Syllabique

relatif aux syllabes.
Se dit d'une écriture qui note les syllabes, dans laquelle chaque signe représente une syllabe (par opposition à cellesqui notent consonnes ou voyelles isolement).

V
Vocalique relatif aux voyelles.
Se dit d'une écriture où les voyelles sont écrites au milieu des consonnes.


[Accueil] / [Dossiers pédagogiques] / [Sommaire Écriture]