Brahma , dieu à quatre visages

La deuxième image du présent manuscrit représente Brahma, dieu à quatre visages - trait constant dans l'iconographie indienne -, tenant une feuille de manuscrit dans chacune de ses quatre mains. Les mythes indiens décrivent Brahma comme le créateur de l'univers, devenu tel par inceste avec sa fille, la Parole (Vac ou Sarasvati). Certaines légendes font aussi de lui l'inventeur de l'écriture.

Sarasvati est une belle jeune femme, elle porte à la main le Livre du Veda, un instrument de musique et un chapelet composé des lettres de l'alphabet. Elle est la mère des écritures, des sciences et des arts. Elle est née de Brahma qui, lorsqu'il avait voulu créer des êtres, s'était divisé en deux parties : l'une était devenue Sarasvati, l'autre resta Brahma.

Dès qu'il la vit, Brahma s'éprit de Sarasvati et voulut en faire son épouse. Toute heureuse, Sarasvati tourna en dansant autour de lui. Éperdu de désir, Brahma la suivit du regard de sorte qu'une tête lui poussa à droite, une autre à gauche, une devant, une derrière, et enfin une cinquième au-dessus.

Bhagavatapurana
Texte du IXe-Xe siècle environ. Manuscrit daté de 1793.
Écriture nagari.
Paris, BnF, Manuscrits orientaux.