Histoire de Fukutomi

Fukutomi sôshi (Histoire de Fukutomi)
Copie moderne dans un très petit format (h. 11, 6 cm) du célèbre rouleau du XVe siècle.
Manuscrit en deux rouleaux peints sur soie. XVIIIe-XIXe siècles. Calligraphie signée : Sanenaka.
Paris, BnF, Manuscrits orientaux

Exemple d'interpénétration complète du texte et de l'image : l'histoire se déroule ici, comme au théâtre, uniquement à travers les dialogues entre les personnages dessinés avec réalisme. Dupé par Hidetake le péteur talentueux, Fukutomi échoue dans sa tentative d'émettre des pets mélodieux devant un seigneur et sa suite. Châtié, il se traîne jusqu'à sa maison, se débarrasse de son vêtement imbibé de sang et découvre qu'il n'a plus rien pour s'habiller, car sa vieille épouse, croyant qu'on allait lui donner quantité de beaux habits, vient de jeter tous ses vêtements dans le feu : il tremble de froid et de honte.