Micrographie d'une sourate du Coran

Cette page de calligraphie iranienne est un exemple assez extraordinaire de l'écriture naskhi'ghobâri (c'est-à-dire " fine comme de la poussière "). Il s'agit d'une copie de la sourate al-Yas du Coran. Une inscription indique qu'il s'agit d'une " prière de l'imam 'Ali destinée à être portée attachée sur le bras " comme amulette.

La micrographie elle-même forme une volute et une inscription, en écriture nasta'liq cette fois, donnant le nom de Bonyâd Tabrizi, " esclave de la descendance de 'Ali ", manière de proclamer la foi chiite de ce dernier. Ce calligraphe est 'Abd-ollâh Chehâbi, surnommé Bonyâd Tabrizi, mais il n'a malheureusement pas daté son extraordinaire exploit micrographique.

 

Micrographie d'une sourate du Coran
Papier ; calligraphie seule 9,5 x 18 cm.
Paris, BnF, Mss or., Supplément persan 1955 (6).