Tsang-Kié, inventeur des caractères chinois
Portraits de quelques-uns d’entre les principaux Chinois qui se sont rendus célèbres
Pékin, 1685.
Encre et couleurs sur papier.
Paris, BnF, Manuscrits orientaux.
Tsang-Kié, inventeur des caractères chinois

« Avec ses quatre yeux, il observa les traces des pattes des oiseaux pour faire les caractères d’écriture. » Personnage de légende, devin-scribe de l’empereur Jaune, Cang Jie était pourvu de deux paires d’yeux qui le rendaient capable de scruter les phénomènes et les choses au-delà des seules apparences.

Le nom de Ju Song , greffier, ou annaliste, de l’empereur Jaune est souvent associé au sien, et tous deux ont été honorés comme les « Esprits des caractères d’écriture ».