Autographes de la collection impériale de l'ère Chunhua

Estampage des pierres regravées en 1615 d'après la gravure de 992, encre sur papier
10 fascicules reliés en 1 volume, 27 x 19 cm.
Paris, BnF, Manuscrits  orientaux.

L'un des maîtres vénérés de la calligraphie, Wang Xizhe (321-379) est unanimement loué pour la perfection de sa cursive, interprétation sensible et libre des formes imposées par le strict ordonnancement des traits.

Ses créations n'ont cessé d'être des modèles imités jusqu'à nos jours. Ce texte mêle écriture régulière, cursive et écriture brouillonne, trois styles qu'il pratiquait.

Son fils Wang Xianzhe excellera dans la " cursive folle ".