[Page Accueil BnF]

L'aventure des écritures
Ecriture et parole

[Les dossiers pédagogiques]

1. Fixer la parole
2. Signes discrets, signes muets
3. Perec : naissance d'un texte
4. Le signe et le son

[Sommaire du dossier Ecriture]

3. Perec : naissance d'un texte

Le miracle de l’écriture, puis de la lecture, c’est de faire émerger de l’inépuisable réservoir de signes disponibles et de leur combinatoire, une signification (presque) précise ; médiatrice entre la pensée et la voix, l’œil et l’oreille, elle rend visibles les « ondoyantes et diverses » pensées humaines, leurs chemins et leurs souffles ; les signes d’écriture sont un merveilleux outil au service de l’homme et de la communication.

Exemple d'insertion progressive de signes de ponctuation
et de renfort de l'écriture dans un texte de Georges Perec
1. desmotssanssuiteporteursdesensembroussaillestournentenrondautourdetoiquelhomme
estenfermedansquelchateaudecartesquelfilquelleloiilfautetreprecislogiqueagiravecmethode
aunmomentdonneilfautatoutprixsavoirsarreterreflechirbienpeserlasituationsilyaunlacaumilieu
detatetecequiestnonseulementvraisemblablemaisnormalencorequonnepuisselaffirmersanspre
cautionsiltefaudrauncertaintempspourlatteindre

2. des mots sans suite embrousailles tournent en rond autour de toi quel homme est enferme
dans quel chateau de cartes quel fil quelle loi il faut etre precis logique agir avec methode
a un moment donne il faut a tout pris savoir s arreter reflechir bien peser la situation s il y a
un lac au milieu de ta tete ce qui est non seulement vraisemblable mais normal encore qu on
ne puisse l affirmer sans precautions il te faudra un certain temps pour l atteindre

3. Des mots sans suite porteurs de sens embroussaillés tournent en rond autour de toi.
Quel homme est enfermé dans quel château de cartes ? Quel fil ! Quelle loi ? Il faut
être précis, logique. Agir avec méthode. À un moment donné, il faut à tout prix savoir
s’arrêter, réfléchir, bien peser la situation. S’il y a un lac au milieu de ta tête, ce qui est
non seulement vraisemblable, mais normal, encore qu’on ne puisse l’affirmer sans
précautions, il te faudra un certain temps pour l’atteindre.

4. Voici le texte tel qu’il figure dans :
    Un homme qui dort, de Georges Perec (Denoël, 1982, p. 32) :

… défaussé. Des mots sans suite porteurs de sens embroussaillés tournent en rond autour de toi. Quel homme est enfermé dans quel château de cartes ? Quel fil ! Quelle loi ? Il faut être précis, logique. Agir avec méthode. À un moment donné, il faut à tout prix savoir s’arrêter, réfléchir, bien peser la situation. S’il y a un lac au milieu de ta tête, ce qui est non seulement vraisemblable, mais normal, encore qu’on ne puisse l’affirmer sans précautions, il te faudra un certain temps pour l’atteindre. Il n’y a pas de sentier…

1. Fixer la parole
2. Signes discrets, signes muets
3. Perec : naissance d'un texte
4. Le signe et le son


[Accueil] / [Dossiers pédagogiques] / [Sommaire Écriture]