[Page Accueil BnF]

Ecriture chinoise
En savoir plus

En bref
En savoir plus
Carte d'identité
Mythe de naissance
Chronologie
Géographie
En images

[Les dossiers pédagogiques]

1. La genèse des caractères chinois
2. Les règles du "bien écrire"
3. Les styles d'écriture
4. Chercher dans le dictionnaire
5. Sa diffusion : Corée, Vietnam et Japon
6. La calligraphie

[Sommaire du dossier Ecriture]

4. Chercher dans le dictionnaire 

Comment classer les mots d'une langue dont l'écriture n'est pas alphabétique mais idéophonographique ?
  • selon la prononciation — qu'il faut déjà connaître

  • selon l'écriture — qu'il faut savoir analyser en éléments pertinents

Selon la prononciation

Il faut connaître la lecture d'un caractère pour le trouver dans le dictionnaire. Les anciens "dictionnaires de rimes", ou plutôt dictionnaires classés selon la rime des caractères, répondaient aux besoins des poètes.

Des systèmes de romanisation, c'est-à-dire de transcription des sons du chinois en lettres latines, ont été élaborés à partir du XVIIe siècle pour faciliter la lecture des caractères chinois aux Occidentaux.

Selon l'écriture

L'analyse étymologique des caractères en a défini les éléments constitutifs primordiaux appelés "clés" ou "radicaux".

Ces "clés", au nombre de 214 depuis 1716, (alors que le premier dictionnaire étymologique en distinguait 540) servent au classement des caractères dans la plupart des dictionnaires. C'est, dans le caractère, l'élément sémantique fondamental.

Voici quelques "clés" parmi les plus usuelles :


l'homme


la bouche


la terre


l'eau


le feu


l'arbre, le bois


l'or, le métal


la pierre


le soleil


l'herbe


le bambou


la parole

Sous une même "clé", les caractères sont classés selon l'ordre croissant du nombre de traits supplémentaires. Lorsque plusieurs caractères comptent exactement le même nombre de traits, la prononciation est prise en compte.
Ainsi, sous la clé, peu riche , lu, le cerf, on trouve classés successivement :

lu, le cerf

(la clé plus 2 traits), ji, le chevrotain

(la clé plus 6 traits), mi, l'élan

(la clé plus 8 traits), li, joli

(la clé plus 8 traits), lu, le pied de la montagne

(la clé plus 8 traits), qi, la licorne mâle

(la clé plus 10 traits), she, le chevrotain

(la clé plus 12 traits), lin, la licorne femelle

 (feuilletoire sur l'écriture chinoise réalisé pour l'exposition "L'aventure des écritures : naissances")

En savoir plus sur :
1. La genèse des caractères chinois
2. Les règles du "bien écrire"
3. Les styles d'écriture
4. Chercher dans le dictionnaire
5. Sa diffusion : Corée, Vietnam et Japon
6. La calligraphie


[Accueil] / [Dossiers pédagogiques] / [Sommaire Écriture]