[Page Accueil BnF]

Ecritures grecques et latines
En savoir plus

En bref
En savoir plus
Carte d'identité
Mythe de naissance
Chronologie
Géographie

 

[Les dossiers pédagogiques]

1. Les origines de l'écriture grecque
2. L'invention des voyelles chez les grecs
3. Variations de l'écriture latine

[Sommaire du dossier Ecriture]

1. L'entrée de l'écriture chez les Grecs

Les Hellènes, venant du Nord, se sont installés dans le Sud de la péninsule des Balkans, dans les îles et sur les côtes de la mer Égée, au début du Ie millénaire avant notre ère, imposant peu à peu leur langue indo-européenne. Ils empruntent leur écriture aux Phéniciens qui naviguaient en Méditerranée.

Il semble que, dès la constitution de leur écriture, les Grecs aient multiplié les inscriptions sur pierre : c'est une civilisation qui s'édifie et se structure, ses villes ont besoin d'afficher leurs décrets. Les documents de cette époque rédigés sur des supports périssables ne sont pas parvenus jusqu'à nous, mais on sait que les Grecs utilisaient l'encre sur des coquilles ou des poteries, ou écrivaient à l'aide d'un stylet sur des tablettes enduites d'une fine couche de cire.

Pendant longtemps, la diffusion des œuvres littéraires s'est faite oralement, par le truchement de récitants et par les nombreuses représentations théâtrales. L'écrit - pense-t-on - commence à accompagner cette tradition orale vers le Ve siècle avant J.-C., jouant alors un rôle essentiel au moment de l'élaboration d'une pensée philosophique et d'un raisonnement scientifique.

L'adaptation de l'alphabet phénicien à l'usage du grec a progressé par tâtonnements, prenant près de 500 ans pour aboutir à l'alphabet grec tel que nous le connaissons aujourd'hui.

1. Les origines de l'écriture grecque
2. L'invention des voyelles chez les grecs
3. Variations de l'écriture latine


[Accueil] / [Dossiers pédagogiques] / [Sommaire Écriture]