patience...
 

  Charles Gros de Boze, médailles sur les principaux événements de Louis le Grand
Paris, Imprimerie royale, 1723
Papier
44,5 x 31,5 cm
BnF, Réserve des livres rares, Rés. fol. Lj27.14. C b
 
Plus le tissu récupéré est à l’origine blanc et fin, plus le chiffon est facile à blanchir et meilleur est le papier. L’Imprimerie royale, fondée par Richelieu en 1640, devait être un instrument de prestige à la gloire du roi et produire de belles impressions sur papier de qualité. Négligée par Mazarin, elle fut remise sur pied à l’initiative de Colbert pour célébrer les fastes du règne. C’est ainsi que naquit le projet de l’histoire en médailles du règne de Louis XIV, préparée avec l’aide de l’Académie des inscriptions, qui se consacrait à la création de médailles destinées à célébrer les exploits du roi et à constituer son « histoire métallique ». C’est pour cet ouvrage, reproduisant et commentant ces médailles, avec le récit des événements, que furent utilisés pour la première fois des caractères de type Grandjean. Publié en 1702 et remanié sur ordre du roi, il ne prit sa forme définitive qu’avec cette édition de 1723, sur beau papier, qui contraste avec les impressions populaires sur papier grossier.