patience...
 

  Jeton d’un qian de la maison Shuncheng
Thaïlande, fin XIXe– début XXesiècle
Porcelaine estampée émaillée
Diamètre : 23,5 mm ; 3,96 g
BnF, Monnaies, Médailles et Antiques, AF-JT 1
 
Les maisons de jeu de Bangkok, presque toutes tenues par des Chinois, ont, au XIXe et au début du XXe siècle, fait fabriquer des jetons de porcelaine qui permettaient aux joueurs de ponter sans utiliser des espèces monétaires à l’intérieur des salles. Les jetons portent au recto le nom de la maison de jeu et au verso la valeur monétaire exprimée soit en qian soit en fuang, selon que la maison était plutôt fréquentée par des Chinois ou par des Siamois. Valeur et raison sociale sont inscrites avant la première cuisson en estampant la porcelaine avec une matrice.