patience...
 

  Matrice et empreinte du sceau de Jean de Fruin, doyen de BesanÇon, Sceau ecclésiastique en navette à double appendice de préhension
France, première moitié du XVe siècle
Bronze
72 mm ; 102,76 g
BnF, Monnaies, Médailles et Antiques, non coté, médaillier 37
 
Légende : sigillum . johannis : de fruyno [rose tigée et feuillée] decani : [quintefeuille] eccl(es)ie : bisuntinen(sis) En bas : le possesseur, orant, agenouillé de profil à gauche dans une niche cintrée accostée de deux écus à ses armes : un chevron chargé de trois étoiles. Au-dessus, dans une double niche gothique : à gauche, saint Jean l’évangéliste (son saint patron) tenant de la main droite une palme, de la gauche un calice d’où sort un dragon ; à droite, saint étienne (patron de la cathédrale) à genoux subissant le martyre par lapidation.