Format du support et sens de l’écriture.
 

Tablette administrative,
argile, 22x22 cm,
Mésopotamie, fin IIIe mil. avt J.-C.
Les premiers signes d’écriture mésopotamiens étaient sans doute gravés dans la brique crue, avec un roseau dur ou un stylet.

Au début, les colonnes s’écrivaient de haut en bas et de droite à gauche puis, à partir du milieu du IIIe millénaire environ (du moins pour l’écriture sur tablettes d’argile), la pratique changea et on prit l’habitude d’écrire horizontalement et de gauche à droite. Cela est dû vraisemblablement à une modification des supports d’écriture.

Aux petites tablettes tenant dans la main succédèrent des tablettes plus grandes, posées à plat sur un support. L’écriture en colonnes verticales présenta alors un inconvénient décisif la main risquait en effet plus facilement de toucher par accident la ligne déjà écrite, effaçant du même coup les signes : on entreprit donc d’écrire en lignes horizontales que l’on commença à partir de la gauche pour les mêmes raisons.