patience...
 

 
Le partage de la terre selon Les Étymologies

Isidore de Séville, Etymologiae sive Origines.
BNF, Manuscrits (Latin 10293 f 139)

Animé par la conviction que la valeur originelle des mots permet d'atteindre la connaissance essentielle de la nature des êtres et des choses, Isidore de Séville (v. 570-636) rédige, à partir de 621, à la demande du roi wisigoth Sisebuth, un monumental tableau étymologique du monde profane et sacré en vingt livres. Sauvant un riche vocabulaire antique menacé de disparaître, il modela les cadres de la pensée médiévale sur la science de l'étymologie. Les Étymologies d'Isidore furent le "livre de chevet" de tous les clercs médiévaux.