patience...
 

 
Le Verbe créateur tient dans la main gauche un globe tripartite en TO

Bible du XIIe siècle.
BNF, Manuscrits (Latin 53 f 7v)

Point de départ de l'espace et du temps, la succession des jours de la création inaugure le cours de l'Histoire. L'image prend le plus souvent l'aspect de médaillons ou de vignettes qui se déroulent soit sur le plan vertical, suivant parfois l'initiale "I" de l'In principio, soit sur le plan horizontal en une suite de séquences relatant jour après jour la constitution du créé : "Au commencement Dieu créa le Ciel et la Terre." <BR> Sur cette Bible du XIIe siècle, le Christ, le Verbe de Dieu, le Logos, apparaît debout, la tête ceinte d'un nimbe doré. De sa main droite aux doigts levés il esquisse le geste de la création et de la bénédiction. Dans la main gauche, il tient la sphère terrestre occupée, de façon métonymique par l'orbe des terres habitées, les trois parties du monde en TO. Si, comme à l'habitude, l'Asie, en haut, occupe à elle seule la moitié du monde habité, en revanche la disposition de l'Europe et de l'Afrique, affrica, a été inversée. Erreur fréquente du scribe, confondant sa propre gauche avec la droite de Dieu : le monde, dans sa description médiévale, est vu d'en haut, depuis le regard de son créateur, et non d'en bas, de l'il de l'observateur. Regard de Dieu sur la terre des hommes qu'il vient de créer, où s'affrontent maintenant, l'Église à sa droite, issue du Christ, comme Ève le fut d'Adam, et la Synagogue, les yeux bandés, la lance brisée à sa gauche.