"Comment le roi se meut de son premier siège
et comment il fait mat"


 

 

 

 

Le roi occupe une position centrale, au cœur du royaume. Il se doit de prendre conseil auprès de ses sages conseillers, qui sont les alphins et les preux chevaliers, ces derniers étant la gloire du royaume. Mais, si chacun se préoccupe égoïstement de ses seules affaires, et non de celles qu'il doit défendre, le royaume perd son nom et sa dignité. Aussi, parce que le roi a une dignité suprême en raison de son titre, il n'était pas convenable qu'il s'éloignât trop vite de son trône, et qu'il ne s'aventure sans protection hors du royaume. C'est pourquoi il ne progressera plus que d'un pas à la fois, après un premier saut légal de deux ou trois cases, qui lui permet en un coup de visiter les gens du peuple et de passer ses troupes nobles en revue.

 

 

Jacques de Cessoles,
Le Livre des mœurs des hommes et des devoirs des nobles, au travers du jeu d'échecs
, vers 1315
(adapté par Jean-Michel Péchiné, Gallimard, "Découvertes", 1997)