Bibliographie
Ouvrages récents en langue française

Généralités, histoire des échecs


Fernando Arrabal, Échecs et Mythe. Paris, Payot, 1984.

Emil Bührer, Le Grand Livre des échecs. Paris, Bibliothèque des Arts, 1989.

Jacques Dextreit et Norbert Engel, Jeu d'échecs et sciences humaines. Paris, Payot, 1981.

Nicolas Giffard, La Fabuleuse Histoire des champions d'échecs. Paris, ODIL, 1978.

Nicolas Giffard et Alain Biénabe, Le Guide des échecs. Paris, Robert Laffont, "Bouquins", 1993.

Nikolaï Kroguious, La Psychologie au jeu d'échecs. Paris, Grasset, 1986.

Jean-Michel Péchiné, Les Échecs, roi des jeux, jeu des rois. Paris, Gallimard, "Découvertes", 1997.

Jean-Marie Lhôte, Histoire des jeux de société. Paris, Flammarion, 1994.

François Le Lionnais et Ernst Maget, Dictionnaire des échecs. Paris, PUF, 1974.

Anthony Saidy et Norman Lessing, Le Monde des échecs. Paris, Hachette, 1975.
   
 

Les échecs au Moyen Âge


Jacques de Cessoles, Le Livre du jeu d'échecs ou la société idéale au Moyen Âge, XIIIe siècle. Traduction et présentation de Jean-Michel Mehl. Paris, Stock-Moyen Âge, 1995.

Jacques de Cessoles, Le Livre des eschaz moralisé, traduction de Jean Ferron, 1347. Édition publiée par Alain Collet. Paris, Honoré Champion, 1999.

Jacques de Cessoles, Le Livre des mours des hommes et des devoirs des nobles au travers du jeu d'échecs, vers 1315. Adaptation de Jean-Michel Péchiné. Paris, Gallimard, "Découvertes", 1997.

Jean-Michel Mehl, Les Jeux au royaume de France du XIIIe au début du XIVe siècle. Paris, Fayard, 1990.

Michel Pastoureau, L'Échiquier de Charlemagne. Un jeu pour ne pas jouer. Paris, Adam Biro, 1990.

Évrart de Conty, Le Livre des échecs amoureux, "Comment le jeu d'échecs peut être comparé à l'amour", vers 1400. Paris, Bibliothèque nationale et Chêne, 1991.

Pièces d'échecs. Paris, Bibliothèque nationale, catalogue de l'exposition, 1990.

 

Les échecs en littérature


Samuel Beckett, Murphy. Minuit, 1965.

Jorge Luis Borges, "Échecs". Traduction de Jean-Pierre Bernès, Ouvres complètes, II. Gallimard, La Pléiade, 1999.

Lewis Carroll, De l'autre côté du miroir, 1871. Traduction de Henri Parisot. Paris, Aubier-Flammarion, 1971.

Julien Gracq, Un beau ténébreux. Paris, José Corti, 1945.
Les Mille et Une Nuits, "49e nuit. Histoire du roi Omar al-Némân". Traduction de Joseph-Charles Mardrus. Paris, Robert Laffont, "Bouquins", 1990.

Vladimir Nabokov, La Défense Loujine. Traduction de Genia et René Cannac, revue par Bernard Kreise. Gallimard, "Folio", 1974.

Vladimir Nabokov, La Vraie Vie de Sébastien Knight, 1941. Paris, Gallimard, "Folio".

Edgar Poe, "Le joueur d'échecs de Maelzel", Histoires grotesques et sérieuses, 1865. Traduction de Charles Baudelaire. Paris, GF-Flammarion.

Stefan Zweig, Le Joueur d'échecs, 1943. Paris, Stock, "Bibliothèque cosmopolite".

 

Ivoires et trésors médiévaux


Danièle Gaborit-Chopin, Ivoires du Moyen Âge. Fribourg, 1978.

Danièle Gaborit-Chopin et Blaise de Montesquiou-Fezensac, Le Trésor de Saint-Denis. Paris, 1973-1977, 3 vol.

1789. Le Patrimoine libéré. Deux cents trésors entrés à la Bibliothèque nationale de 1789 à 1799. Paris, Bibliothèque nationale, catalogue de l'exposition, 1989.

Le Trésor de Saint-Denis. Paris, RMN musée du Louvre, catalogue de l'exposition, 1991.