Stanley Chapman
Deux versions d'un projet de timbre pour l'Oulipo d'après la Cène de Léonard de Vinci
Encre sur papier, 1965
BnF, bibliothèque de l'Arsenal, fonds Jacques Bens
Ce projet de timbre dont on voit ici deux versions - l'un avec les visages vides, l'autre avec des lunettes - proposé par Stanley Chapman ne fut finalement pas retenu par les Oulipiens : "pas assez abstrait, trop de choses, pas la Cène, pas les moyens de faire quelque chose de si compliqué", résume Latis. Dans sa réponse, Chapman laisse transparaître son dépit :
" [.] J'avais choisi la Cène :
1° parce que l'Oulipo ne travaille qu'en mangeant (et vice versa ?).
2° les meilleures des Oulipoteries ont été faites en cultivant la terre des jardins des autres.
3° parce que le format de Léonard est exactement celui de nos timbres (je crois que le Rembrandt* est plus carré, n'est-ce pas ?) et ne compte que 8 ou 9 personnages. [.]
Il se peut que je fais le petit enfant mais il est dur de voir démolir une idée pittoresque [.] par des littérateurs et des philosophes qui - ils le savent bien - comprennent peu aux choses visuelles."
* il s'agit de La leçon d'anatomie du Dr Tulp.