Chroniques des princes de Clèves
Béatrix de Clèves, à la fenêtre du château de Nimègue, voit venir un cygne blanc traînant une nacelle dans laquelle se trouve le chevalier Hélias
Manuscrit copié au XVe siècle
BnF, Manuscrits, Français 5607 fol. 1
Une jeune fille à sa fenêtre voit venir un bel inconnu : la fenêtre est ici ouverte sur le désir, l'espoir de l'amour...
Il s'agit d'une des légendes du Chevalier au Cygne, rapportée par les Chroniques des princes de Clèves. En l'an 711, la princesse Béatrix de Clèves aperçoit par la fenêtre de son château de Nimègue un cygne blanc qui descend le fleuve et tire, par une chaîne d'or qu'il porte à son cou, le vaisseau d'un chevalier. Le jeune homme se met au service de la dame, qui le prend pour époux. Il dit s'appeler Hélias et la met en garde : "ne me questionnez jamais sur ma race ni sur mon origine". Ils ont plusieurs enfants mais au bout de quelques années la princesse lui dit, sans prendre garde : "Seigneur, ne voudrez-vous pas dire à vos enfants d'où vous sortez". A ces mots, Hélias saute dans son vaisseau de cygne et disparaît.
Cette légende, raconté par Heine dans De l'Allemagne, est une des sources de Lohengrin, l'opéra de Richard Wagner.
 
 
 
Cette image est disponible dans la Banque d'images.
Vous pouvez en commander une reproduction.
En payant en ligne, vous bénéficiez du service rapide.
Ajoutez l'image à votre panier.
 
commander