fermer
l'aventure des écritures

Le mythe runique


 

Il n'a qu'un seul œil, sa barbe est longue et le manteau bleu dans lequel il s'engouffre lui donne un air inquiétant et fort mystérieux.
Désigné comme dieu du combat et dieu des morts des civilisations scandinaves, Odin aurait aussi inventé l'écriture.
 

Voici ce qui arriva : pendant neuf jours et neuf nuits, il fut pendu par les pieds, neuf jours et neuf nuits qu'il employa à ramasser, en hurlant, les runes, ces signes alphabétiques des langues scandinaves, gravés avec force et précision par "le crieur des dieux", Odin lui-même, et teintés du sang du géant Bältar.
Écoutons Odin, le dieu supplicié, lancer sa plainte :
 

"Je sais que je resterai suspendu,
À l'arbre potence, balayé par les vents,
Neuf longues nuits,
Percé par une lance,
Offert à Odin,
Moi-même à moi-même offert,
Dans cet arbre dont nul ne sait
D'où les racines viennent."
"Ils ne m'offrirent
Ni pain, ni boisson.
Je regardai en bas,
Je ramassai les runes,
Hurlant je les ramassai,
Puis je retombai à terre."
 

Edda poétique, dits du Très Haut

sommaire
haut de page