fermer
l'aventure des écritures

Avant l'écriture, l’homme a inventé la lecture

Est-ce que le vent écrit ce qu'il chante dans les feuilles sonores sur nos têtes ?
Lamartine, "Raphaël".


 

L'écriture : un système de signes graphiques

Qu'est-ce que l'écriture ? C'est d'abord un système de signes graphiques. Mais dessiner ce n'est pas encore écrire. Pour devenir une écriture, ce système de signes doit entretenir avec une ou plusieurs langues une relation codifiée. L'écriture utilise des supports très variés, pierre, argile, papyrus, papier microfilm ou supports électroniques, pour transmettre des messages à travers le temps et l'espace.
L'écriture naît plusieurs fois : elle apparaît presque simultanément en Égypte et en Mésopotamie dans la seconde moitié du IVe millénaire avant J.-C.
 

Écriture et pouvoir

Les idéogrammes * chinois naissent plus tardivement, aux alentours de 1500 avant J.-C.

En Méso-Amérique, chez les Olmèques, les plus anciens vestiges d'écriture semblent remonter au début du IIe millénaire avant J.-C.

Enfin, dans la vallée de l'Indus, l'écriture est attestée au IIe millénaire sur de nombreux sceaux, sans que les pictogrammes qui la constituent aient pu être déchiffrés. L'aventure des écritures est une aventure sans fin. Ainsi, en Afrique de l'Ouest, le XIXe siècle a vu fleurir près de dix nouvelles écritures.
 

Le début de l'écriture est lié à la naissance d'un pouvoir fort et centralisé : développement des échanges liés à la naissance des villes et de l'État en Mésopotamie, formation d'une nation autour d'un souverain en Égypte, contexte religieux en Chine, besoin d'un calendrier d'État en Méso-Amérique.
 

 

Transcender l'espace et le temps

L'écriture n'est pas une invention technique comme une autre. Par elle les hommes détiennent un pouvoir nouveau, celui de transcender l'espace et le temps, celui de voir la parole. Ils peuvent désormais écrire leur propre histoire. C'est pourquoi elle apparaît au travers des récits mythiques comme chargée d'une énergie divine.
 
Veinures des pierres et des feuilles, laves pétrifiées, écorce des arbres, strates des roches, fossiles, taches sur le pelage d'animaux, ombres mouvantes au coucher du soleil, vol des oiseaux dans le ciel, trajectoire des étoiles, vision de ses propres traces sur le sol boueux ou enneigé, volutes de fumée, anomalie du foie d'un mouton...
Éphémères ou figés, autant de messages énigmatiques dont l'homme a cherché à extraire du sens, autant de signes qu'il a appris à lire bien avant de se risquer à produire ses propres messages, avant de tracer ses premiers caractères d'écriture.

sommaire
haut de page