fermer
l'aventure des écritures

La diffusion : familles alphabétiques et syllabiques

 
D'autres écritures phonographiques *, alphabétiques ou syllabiques, se sont répandues depuis l'Antiquité sur la surface du globe. On peut les classer en trois familles :
- les alphabets consonantiques *, comme l'araméen dont dérive l'hébreu carré, le nabatéen, le palmyréen, le syriaque et l'arabe ; on classera aussi dans cette catégorie les alphabets libyco-berbères ;
- les alphabets vocaliques *, comme l'alphabet grec duquel naît l'alphabet latin, via l'étrusque, et ses dérivés ;
- les syllabaires * utilisés en Asie centrale, en Inde et jusqu'en Asie du Sud-Est, en Éthiopie ou plus récemment chez les Inuits.
On pourrait penser que, dans sa volonté de retranscrire le plus fidèlement la plus petite unité sonore de la langue, l'invention de l'alphabet marque une rupture définitive avec les systèmes idéographiques. Il n'en est rien. Tout lecteur sait reconnaître de nombreux mots par une lecture globale de l'ensemble des signes qui le composent et les lit aussi comme des pictogrammes.
Tout système d'écriture reste une combinatoire, chaque langue cherchant à épouser un système répondant au mieux à sa structure linguistique.
sommaire
haut de page