fermer
l'aventure des écritures

Le syllabaire éthiopien

par Annie Berthier
 
Les caractères du syllabaire éthiopien proviennent d'une adaptation de l'alphabet sabéen de 29 lettres, attesté au VIe siècle av. J.-C. Cet alphabet, disparu aujourd'hui, a été apporté depuis l'Arabie du Sud en Afrique de l'Est il y a environ 2500 ans, issu lui-même, comme d'autres écritures sud-arabiques, des écritures les plus anciennes du Proche-Orient, proto-cananéennes et proto-sinaïtiques.
C'est à partir de cet alphabet consonantique qu'un syllabaire d'environ 180 signes a été élaboré au début de notre ère, après l'abandon de cinq lettres, l'adjonction de deux autres et l'invention de variantes pour couvrir les combinaisons syllabiques consonnes-voyelles de la langue ge'ez alors employée en Éthiopie. Ce fut l'écriture de l'empire d'Axoum au IVe siècle de notre ère.
Porté par la suite à 270 caractères, ce syllabaire sert actuellement pour noter l'amharique mais aussi les nombreuses autres langues parlées en Éthiopie.
sommaire
haut de page