fermer
l'aventure des écritures

L'écrit, chemin d'accès à la connaissance dans la tradition arabe

par Marthe Bernus-Taylor

L'écrit, dans la civilisation islamique, est aussi le chemin d'accès à la connaissance. Pour l'islam, aucune science n'est profane, toute connaissance mène à celle de Dieu. On sait le rôle extraordinaire joué par la civilisation islamique dans la transmission des savoirs de l'Antiquité, qu'elle a largement développée. Les textes sont donc de première importance, et les livres, même scientifiques, sont aussi de beaux manuscrits parfois richement illustrés.
 
S'il fallait donner un seul exemple bien connu où mise en page, calligraphie et illustrations rivalisent de beauté, on pourrait citer le Livre de la thériaque. Pour ne parler que de la calligraphie, en superbe coufique oriental, elle utilise des encres de couleurs différentes, se détache sur des fonds délicatement meublés d'efflorescences et, sur certaines pages, s'organise même selon des compartiments qui dessinent une grande composition géométrique.
sommaire
haut de page