fermer
l'aventure des écritures

L'écriture sud-arabique

par Gérard Troupeau

L'écriture sud-arabique, dite aussi himyarite, a servi à noter deux dialectes anciens du Yémen : le minéen et le sabéen. Dérivée de l'alphabet phénicien, elle ne note que les consonnes, au nombre de vingt-neuf, et elle se lit de droite à gauche. Attestée par des inscriptions depuis le VIIe siècle av. J.-C., elle a disparu au VIIe siècle de notre ère. Cette écriture, transportée en Afrique, a donné naissance à l'écriture éthiopienne, qui sert à noter l'ancienne langue, le guèze, et la nouvelle, l'amharique. Mais elle a subi deux modifications importantes : de consonantique elle est devenue syllabique, car elle indique les sept voyelles au moyen de signes attachés aux lettres notant les vingt-six consonnes, et elle se lit de gauche à droite.
sommaire
haut de page