fermer
l'aventure des écritures

Écriture japonaise

Naissance

- au Ve siècle pour les kanji appelés man'yô-gana : système de notation utilisant uniquement les caractères chinois ;
- au cours du IXe siècle les kana : signes à caractères phonétique issus des caractères chinois.
 

Lieu

Japon
 

Ascendance

Création d'un système à partir des caractères chinois.
 

Système

- idéogrammatique * pour les caractères chinois, les kanji notant substantifs, radicaux des verbes et adjectifs, noms propres ;
- phonétique (syllabique *) pour les kana (hiragana notant désinences des mots à flexion, mots outils, certains verbes et adjectifs ; katakana notant mots d'origine étrangère et certaines onomatopées)
 

Signes

- plus de 40 000 kanji dont environ 3000 usuels ;
- 46 hiragana et 46 katakana (48 en japonais classique)
 

Lecture

- vertical de droite à gauche traditionnellement ;
- parfois horizontal de gauche à droite.
 

Langue notée

Japonais
 

Documents

Les plus anciens documents : texte bouddhique en katakana et hiragana daté de 828, accompagné de la notation complémentaires en katakana et hiragana.
 

En usage

Oui.
 

Mythe

Man'yôshû, Recueil des dix mille feuilles, première anthologie poétique vers 760.
sommaire
haut de page