fermer
l'aventure des écritures

L'étrusque, à l'origine de l'alphabet latin

par Véronique Sabard Geneslay
 
L'alphabet latin est une évolution de l'alphabet étrusque qui, lui-même, vient du grec.
On ne connaît pas l'origine des Étrusques. Hérodote les faisait venir d'Asie Mineure, mais cette hypothèse n'a pas été confirmée par l'archéologie. Apparus en Toscane autour du VIIIsiècle avant notre ère, ils sont entrés en contact avec le monde hellénistique et ont adopté l'alphabet grec pour noter une langue qui, aujourd'hui encore, reste mystérieuse. En effet, en dépit des inscriptions bilingues étrusco-latines, de la connaissance des mots étrusques passés dans le latin et de certains éléments de la grammaire, les épigraphistes ne sont toujours pas capables de comprendre et de traduire, alors qu'ils peuvent la lire, l'écriture étrusque, car ils n'arrivent pas à trouver quelle langue elle transcrit. Les études menées jusqu'ici laissent penser qu'il ne s'agit pas d'une langue indo-européenne.
 
Les Étrusques ont étendu leur brillante civilisation sur une grande partie de l'Italie, jusqu'au IVe siècle avant notre ère. Leur alphabet est à l'origine des nombreuses écritures italiques qui sont nées dans la péninsule au cours du Ier millénaire. Lorsque les habitants du Latium se sont emparés de Rome, ils ont conservé l'alphabet étrusque et l'ont adapté à leur langue. Le latin et son alphabet se sont alors répandus au rythme des conquêtes romaines, éliminant peu à peu les langues et écritures locales.
Au IIIe siècle av. J.-C., l'alphabet latin est composé de dix-neuf lettres, et vers le Ier siècle av. J.-C., les lettres X, Y, Z sont empruntées directement au grec.

sommaire
haut de page