l'aventure des écritures

mésopotamie

l'un des berceaux de l'écrit

page précédente 77 page suivante
La nécessité de transcrire les noms propres et les liaisons grammaticales conduit les scribes à inventer très rapidement des "signes sons" en dépouillant les idéogrammes de leur sens pour ne conserver que leur son : ainsi, le signe de la bouche (ka) sert à exprimer le son "ka". On aboutit à un système en partie syllabique permettant d'écrire des phrases, avec les relations des mots entre eux et toutes les nuances de la langue parlée. L'écriture peut désormais restituer toutes les subtilités de la pensée. Son adaptation à d'autres langues va devenir le facteur principal de son évolution.