l'aventure des écritures

l'argile

matrice de l'écriture cunéiforme

page précédente 44 page suivante
Grâce à la plasticité de ce matériau l’écriture «d’images» se transforme : les signes deviennent abstraits et s’impriment dans l’argile en trois dimensions, avec un calame taillé en biseau.
L’écriture cunéiforme *, apparue au début du IIIe millénaire, évolue ainsi pendant trois mille ans, mais la forme de la tablette – plate du côté face et bombée au revers – reste identique, même quand ses dimensions dépassent celles de la main (les plus grandes ont un peu plus de quarante centimètres de côté).