l'aventure des écritures

supports végétaux

feuilles, fibres et écorces

page précédente 15 page suivante
L'écorce des arbres a depuis longtemps constitué un support d'écriture, que l'on grave directement sur l'arbre ou que l'on utilise des fragments d'écorce, bruts ou préparés. L'écorce de bouleau, par exemple, a été très souvent utilisée dans les régions où cet
arbre abonde : certaines parties de l'Inde, les pays slaves... En Russie, cette écorce, symboliquement associée au renouveau et aux jeunes filles, constitue de ce fait un support adapté aux lettres d'amour.
Les arbres sont des alphabets, disaient les Grecs. Parmi tous les arbres-lettres, le palmier est le plus beau. De l'écriture, profuse et distincte comme le jet de ses palmes, il possède l'effet majeur : la retombée. "Vers l'écriture", Roland Barthes par Roland Barthes, 1975