l'aventure des écritures

supports végétaux

le papier d'amate mexicain (écorce de ficus)

page précédente 25 page suivante
Certains peuples de Méso-Amérique, tels les Mayas et les Aztèques, ont employé, outre des peaux de cerf, des fibres végétales, celles du coton et de l'agave, ainsi que le liber de certains ficus. La plupart des "livres" et des toiles écrites indigènes qui nous sont parvenus datent d'après la conquête espagnole, les anciens documents ayant quasiment disparu alors.