l'aventure des écritures

le cunéiforme

 

de l'image à l'abstraction

page précédente 56 page suivante
Ce processus ainsi que la nécessité de noter tous les éléments relationnels du langage et les formes grammaticales, ont conduit à perfectionner cette approche phonétique par l'introduction d'un système syllabique : les idéogrammes sont alors vidés de leur sens pour ne conserver que leur son. Par exemple, le signe "pied", peut exprimer tout simplement le
son DU. La valeur idéogrammatique et symbolique des signes n'a jamais disparu complètement. Mais, par l'élimination d'un grand nombre de signes qui avaient la même valeur phonétique, le répertoire est passé de plus ou moins 900 signes à l'époque primitive, à environ 500 vers 2400 av. J.-C.