l'aventure des écritures

l'égyptien

 

la puissance figurative

page précédente 28 page suivante
Trois types de signes coexistent dans l'écriture égyptienne. Les premiers sont de type idéographique ou logographique : ils notent des mots ou des idées ; par exemple, un cercle
signifie "soleil" et, par extension, "clarté", "jour", etc. L'épithète "fils du soleil" introduit généralement le nom d'un roi.