l'aventure des écritures

l'égyptien

 

la puissance figurative

page précédente 78 page suivante
Les caractères hiéroglyphiques, tout en étant figuratifs, se distinguent des images par leur soumission à une double contrainte, que le scribe doit parfaitement maîtriser :
- le calibrage, qui impose au hiéroglyphe du scarabée la même taille que celui du vautour
ou de la pyramide ;
- l'orientation : les signes représentant humains et animaux ont le regard tourné vers le début de l'inscription, indiquant le sens de lecture.