l'aventure des écritures

en bref

systèmes phonographiques

page précédente 24 page suivante
Dans les systèmes syllabiques, indiens ou éthiopien notamment, un signe représente une syllabe, c'est-à-dire qu'une seule unité graphique sert à transcrire un ensemble consonne-voyelle (/ba/), voyelle-consonne (/ab/), consonne-voyelle-consonne (/bab/). Il peut exister un signe pour une voyelle isolée, mais elle est alors considérée comme syllabe monolitère et non comme voyelle. Les systèmes mixtes combinent signes alphabétiques et syllabiques.