l'aventure des écritures

écritures indiennes

la notation des syllabes

page précédente 36 page suivante
Diverses écritures ont servi à noter le sanscrit, langue "parfaite", langue de la Révélation : la kharoshti et la brahmi (autour du IIIe siècle av. J.-C.). Utilisée pendant six siècles en Inde, la kharoshti emprunte certaines de ses graphies à l'écriture araméenne et, comme elle, s'écrit
de droite à gauche. Cette écriture a disparu de l'Inde vers le IIIe siècle apr. J.-C.