l'aventure des écritures

écritures indiennes

la notation des syllabes

page précédente 46 page suivante
La brahmi, dont une tradition attribue la création à la divinité Brahma, pourrait bien avoir inspiré la kharoshti. Elle est parfaitement adaptée à la phonologie des langues indiennes, distingue les vocalisations longues des brèves et possède un caractère spécial pour chaque voyelle isolée, considérée alors comme une syllabe. Elle s'écrit de gauche à droite. C'est d'elle que dérivent toutes les autres écritures indiennes, en Inde et au-delà du sous-continent indien.