l'aventure des écritures

écritures indiennes

la notation des syllabes

page précédente 56 page suivante
Après la brahmi, la grande écriture indienne est celle dite gupta, du nom de la dynastie gupta (IVe siècle-début du VIe siècle) qui s'est répandue dans le nord de l'Inde. À partir du VIIe siècle est apparue l'écriture indienne la plus
connue et surtout employée dans le nord de l'Inde, la nagari (la "citadine"), qui a pris diverses formes régionales.