En Inde, le Coran en arabe se commente en persan
Coran
Inde, XVIe siècle.
Papier, 1278 p., 45 x 35 cm
BNF, Manuscrits orientaux, arabe 7260, p. 370-371
© Bibliothèque nationale de France
Dans l'Inde musulmane au XVIe siècle, on lisait le Coran en arabe mais les commentaires étaient copiés dans la langue utilisée alors, le persan. Texte sacré et exégèse s'unissent ici dans une même page sans pour autant se mêler ; enchâssés dans un cadre central, les versets coraniques sont copiés en larges lettres noires dans une écriture propre à l'Inde, le bihârî ; s'y détachent en lettres d'or les noms se rapportant à Dieu. Tout autour, en biais dans les marges, se déploie le commentaire persan en style naskhî sur lequel tranche vivement l'encre rouge des citations coraniques. Le volume débute et se clôt par deux textes en persan ; le premier servant d'introduction à l'exégèse, le second consacré à la récitation coranique. Spécifique à ces corans dont il ne reste que peu d'exemplaires, le décor use largement de couleurs contrastées : rouge vermillon ou orangé s'opposant à des bleus laiteux ou accolé à des verts à peine séparés par des filets d'or.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander