Lévitique et Livres de Samuel
Fragments bibliques de la mer Morte (Qumrân)
Qumran, début du Ier siècle après J.-C..
Écriture phénicienne sur parchemin
BnF, département des Manuscrits orientaux, Hebreu 1427 (3) pl. 7
© Bibliothèque nationale de France
Les plus anciens supports de la Bible sont le parchemin et le roseau comme en témoignent les fragments de Qumran. Le rouleau a été abandonné au profit du codex, livre formé de cahiers de parchemin reliés par la tranche, à l'exception de l'usage liturgique. En 1947, sept manuscrits étaient d'abord découverts au Proche-Orient dans une grotte surplombant la mer Morte. Cette trouvaille devait entraîner la mise à jour de quelque sept cents manuscrits et fragments dans onze grottes supplémentaires. Les textes présentés ici sont des fragments du Lévitique en écriture phénicienne et des passages des deux livres de Samuel, sur parchemin, support prescrit pour la copie des textes bibliques.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu