Le Scribe accroupi
Saqqarah (Serapeum), Ancien Empire, vers 2400 av. J.-C., vers 2400 av. J.-C..
Calcaire peint, cuivre, magnésite et cristal de roche
Musée du Louvre, Antiquités égyptiennes, N 2290.
© photo RMN/Franck Raux
Cette statue est sans doute la plus célèbre de tous les objets égyptiens conservés au musée du Louvre. Elle fut découverte par Auguste Mariette dans une tombe située aux abords de l’allée processionnelle qui menait aux sépultures des taureaux sacrés Apis, le Serapeum de Saqqarah.
Le scribe est assis en tailleur, déroulant de sa main gauche un rouleau de papyrus et écrivant de sa main droite qui tenait un roseau, aujourd’hui disparu. L’expression du visage dénote une intense concentration que vient renforcer l’extraordinaire acuité du regard due au cristal de roche employé pour rendre l’iris de l'œil.
L’identité de ce personnage nous est malheureusement inconnue. La base portant son nom et ses titres, dans laquelle cette statue s’encastrait, n’a pas été retrouvée.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu