Bulle-enveloppe et calculi de Suse
Suse, époque d'Uruk, vers 3300 av. J.-C., vers 3300 av. J.-C..
Diam. 1,5 cm
Musée du Louvre, Antiquités orientales, Sb 1927.
© photo RMN/Gérard Blot
À Uruk ou à Suse, lorsque l'on passait un contrat, les comptables enfermaient dans une enveloppe scellée, qui ne devait être brisée qu'en cas de contestation, des jetons correspondant en forme et en dimensions aux marchandises et aux quantités faisant l'objet de l'accord. Plus tard, on a imprimé à la surface de la bulle des encoches identiques aux calculi enfermés à l'intérieur, pour éviter de la briser. Les calculi devenant ainsi inutiles, la bulle s'est aplatie pour devenir une tablette.
Cette bulle contenait sept calculi : trois jetons lenticulaires, trois petits cônes et un grand cône percé, qui sont reportés sur sa surface, ses empreintes sont accompagnées de celle d'un sceau.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu