Coran
d'Henry Legrand
d'Henry Legrand, Turquie (?), fin XVIIIe-début XIXe siècle, 1850.
Papier
BnF, Manuscrits, Nouv. acq. fr. 14494-14532
© Bibliothèque nationale de France
L’écriture repose sur un code faisant l’objet d’une convention partagée. Mais il arrive que celui-ci demeure à dessein secret. C'est ainsi que les 42 volumes manuscrits des mémoires d’Henry Legrand, impeccablement copiés dans une écriture entièrement cryptée, ont gardé durant plusieurs décennies tout l’éclat de leur mystère. Il aura fallu l’intuition de Pierre Louÿs, en 1907, pour déchiffrer, à travers les graphies inspirées des caractères chinois, indiens et cunéiformes, la chronique amoureuse du second Empire.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu