Fragment de statue aux noms du roi Nectanébo Ier
Égypte, règne du roi Nectanébo Ier, 380-363 av. J.-C..
Grauwacke, H. 23 x l. 15 cm
Musée du Louvre, Antiquités égyptiennes, E 10783.
© photo RMN/Franck Raux
Ce fragment constitue la partie supérieure d’une statue du roi Nectanébo Ier, l’un des tout derniers rois de souche égyptienne. Il porte les cinq éléments composant la séquence officielle désignant le souverain.
Ces éléments sont disposés en colonnes se lisant de haut en bas et de droite à gauche, dans le sens inverse de la direction du regard des hiéroglyphes représentant des êtres animés.

Le premier de ces éléments figure à l’extrême droite. Il s'agit du nom d’Horus du roi contenu dans un rectangle surmonté d’un faucon. Cet oiseau est, en effet, l’animal sacré du dieu Horus, protecteur de la royauté et archétype du souverain.

La deuxième colonne comprend le nom associé aux deux maîtresses de la Haute et de la Basse-Égypte, Nekhbet, la déesse vautour du Sud, et Ouadjyt, la déesse cobra du Nord.
Après la troisième colonne, qui contient le nom de faucon d’Or, on trouve les deux noms officiels contenus dans un ovale allongé, appelé cartouche.

À la quatrième colonne, le nom de couronnement est précédé du titre "roi de Haute et Basse-Égypte" que transcrivent le roseau et l’abeille.
Il est suivi, à la cinquième colonne, du nom de naissance précédé du qualificatif de fils de Rê, le dieu-soleil.

 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu