Poème XXVIII des Louanges de la Sainte Croix
De laudibus sanctae crucis de Raban Maur
Fulda, IXe siècle.
Bibliothèque d’Amiens, manuscrit 223.
© photo Éditions Berg - Alain Courtiaud
Ce poème constitue le vingt-huitième et dernier poème du recueil des Louanges de la Sainte Croix. Pour son auteur, le moine Raban Maur, 28 est un nombre parfait qui représente la somme des sept premiers chiffres. Il signifie l’ordre de Dieu dans sa création.
L’ensemble de la page constitue approximativement un carré, elle est quadrillée en carreaux réguliers contenant chacun une lettre. Au centre de la page se dresse la Croix au pied de laquelle l’auteur lui-même élève son offrande. À l’intérieur de chacune de ces deux images est inscrit un texte rédigé dans une autre écriture.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu