Logbook de Christian Dotremont
«L’ours du sens»
Turin, Yves Rivière, 1978.
BnF, Arsenal, 4°Z.5409
© Bibliothèque nationale de France
De l’aveu de leur propre auteur, les logogrammes sont « des manuscrits de premier jet : le texte, non préétabli, est tracé avec une extrême spontanéité, sans souci des proportions, de la régularité ordinaire, [...] sans souci de lisibilité ». La vitesse du tracé produit une écriture énigmatique dont l’explicitation est donnée par l’auteur.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu