Écriture bénéventaine
Varia grammatica
Mont-Cassin (Italie), fin VIIIe siècle.
BnF, Manuscrits, latin 7580, f° 27v°
© Bibliothèque nationale de France
Dérivée de la minuscule italienne, l’écriture bénéventaine a été employée en Italie du Sud de la fin du VIIIe siècle au XIIIe, en particulier au Mont-Cassin, à Bénévent et à Bari.
C’est une écriture minuscule ronde, riche en ligatures de type précarolingien ; le a est par exemple formé de deux c accolés et ressemble à oc. Elle est en particulier l’écriture des rouleaux d’exultet, rouleaux liturgiques lus à la veillée de Pâques.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu