Tablature de cithare chinoise qin
Recueil de mélodies pour le Khin, par Tcheng Yun-Ki, Yu-Chan, de Sin’-an, Mélodie 16
1705.
BnF, Manuscrits, chinois 5562-1
© Bibliothèque nationale de France
Les premières instructions pour cithare qin remontent au début du VIe siècle, mais les tablatures qui lui sont destinées ne verront le jour qu’au XIIe.
On y utilise des caractères composites qui indiquent les doigtés, ainsi que les cordes doubles et divers effets. Mais la complexité des instructions rend difficile aux pratiquants une lecture à vue telle que nous l’entendons. Instrument préféré des lettrés et des empereurs chinois, le qin est aujourd’hui le plus étudié des instruments de l’empire du Milieu.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu